Entretien

LAVAGE EN MACHINE A LAVER

Charger la machine

Veillez à bien adapter le volume de linge à laver à votre cycle de lavage en utilisant un programme demi-charge ou en complétant une machine avant de la lancer. Ne remplissez pas trop le tambour de la machine. Les textiles délicats seront mieux préservés en demi-charge. Ces programmes, et notamment la vitesse de rotation du tambour, sont alors prévus pour peu de vêtements.

Programmer la machine

Vous avez bien trié votre linge alors choisissez le programme dont vous avez besoin en fonction des propositions de votre machine.

Choisir un programme adapté, c’est opter pour un lavage économique. Le chauffage de l'eau représente 80% de la consommation d’électricité d’un lave-linge. Un cycle de lavage à 30° C consomme deux fois moins d'énergie qu'un cycle à 60°C, et trois fois moins d'énergie qu'un cycle à 90°C. On conseille donc de laver à basse température (30°ou 40°C pour les couleurs, les fibres synthétiques et le coton normalement sale) et 60°C pour le coton très sale et les tâches plus grasses. Cela signifie des avantages environnementaux (diminution des émissions de gaz à effet de serre notamment) mais aussi économiques pour le consommateur qui réduit ainsi sa facture d'électricité.

TRIER LE LINGE

Eviter les décolorations

Les tissus ne peuvent supporter les mêmes conditions de lavage, tel la température. On trie en fonction de la couleur, la matière et de son degré de saleté :

Ou Les couleurs sombres, 

Ou les couleurs claires, blanc, crème, ou couleur pastel… 

Ou et autre.

Astuces : pour le linge blanc, veillez à le laver séparément ; Les nouveaux vêtements peuvent déteindre ; Les tissus délicats, comme le cachemire et la soie, se lavent en respectant les instructions sur l'étiquette.

Préparer le linge 

De préférence, avant lavage

Ou Fermez les vêtements, pour éviter que les vêtements ne s'accrochent, remontez les fermetures éclairs, vérifiez que tout est boutonné et que les crochets sont fermés.

Ou Le linge délicat, comme la lingerie, peuvent être placés dans un sac à mailles fermé, ce qui leur offre une protection supplémentaire. 

Pour préserver leur couleur, retournez les vêtements comme les jeans et les vêtements qui ont des motifs imprimés pour éviter que les motifs ne s'estompent prématurément.

LESSIVE

Trier le linge selon sa nature (coton, laine, synthétique…), sa couleur et son degré de saleté, permet d'utiliser un produit lessive adapté (respectant le textile) et de la doser au plus juste.

Sa composition

Une lessive plus respectueuse de l'environnement contient : 

Ou du savon ou des tensioactifs d'origine végétale ou animale, plus biodégradable que ceux à base de pétrole et issus de ressources naturelles renouvelables ; 

Ou des adjuvants tels que le citrate, le silicate ou les zéolites.

Ou ne contient pas de colorant, de conservateur ni de parfum de synthèse. Les enzymes ne présentent pas de risques pour l'environnement mais peuvent être à l'origine d'irritations de la peau.

Bien choisir le détergent pour lessive

La composition des détergents est la principale cause de pollution des lessives. En effet, les composants sont en grande majorité d'origine pétrochimique. Les phosphates qui rendaient les détergents plus efficaces en eau dure, sont responsables de l'eutrophisation des cours d'eau et ont été retirés des lessives. Malheureusement, les composants venus les remplacer ne font guère mieux.

De manières générales tous les composés éthoxylés sont à éviter.

Produit à éviter

EDTA, acide éthylène diamine tétra acétique, sont difficile à éliminer lors de l'épuration des eaux usées ; Les phosphorâtes ont les mêmes impacts ; perborate de sodium (agent blanchissant le plus utilisé) Il est donc toxique pour les organismes aquatiques mais également pour le système nerveux humain ; azurants optiques donnent l'impression de blancheur. Ils absorbent les rayons ultraviolets émis par le soleil et réémettent de la lumière bleue, de sorte que le linge paraît plus lumineux et plus blanc. difficilement dégradable et potentiellement éliminés lors du rinçage et restent dans le linge.

Produit à préférer : Per carbonate de soude (ou de sodium), agit comme un détachant, assainissant et blanchissant naturel du linge. Attention, il est efficace à des températures de lavage élevées (60°C). Les Cristaux de soude adoucissent l'eau (remplacent les phosphorâtes). Ils nettoient et dégraissent le linge efficacement autant à la main qu'à la machine.

Solution

bien lire les étiquettes et/ou choisir les produits éco labellisés.

Doser le produit de façon juste. On a tendance à toujours mettre trop de lessive. Or, si pas assez de lessive nuit à la qualité du lavage, trop nuit à l'environnement. : Tous les produits industriels indiquent sur leurs emballages les doses nécessaires ; Elles sont données en fonction de la dureté de l'eau de distribution et du degré de saleté du linge. Plus l'eau est dure, plus la quantité de lessive est nécessaire est importante, d'où l'intérêt d'utiliser des cristaux de soude pour le lavage et du vinaigre comme adoucissant. Si le linge est très sale, il vaut mieux procéder au détachage avant lavage et recourir au trempage que d'augmenter les doses.

REPASSAGE

Pour éviter de se retrouver avec une boule de plis, il vaut mieux anticiper; selon le programme de lavage utilisé, votre corvée de repassage devient plus rapide et plus facile!

Astuce: en étendant le linge dès l'arrêt du programme, vous évitez aussi aux fibres de s'abîmer et de prendre une odeur désagréable. Notez qu'un séchage sur étendoir est préférable à un séchage au sèche-linge.

QUELQUES ASTUCES POUR ENLEVER LES TACHES

Important: pour ne pas abimer votre linge pour le détacher, veillez à bien respecter les indications données par chaque symbole, ainsi que la composition du tissu figurant sur l’étiquette.

 

Tache de sang
Saupoudrez la tache de gros sel avec un peu d’eau. Laissez agir au moins 2 heures. Le sel aura aspiré le sang. Rincez à l’eau froide. Mettre en machine à laver directement après. Important : Il faut toujours utiliser de l’eau froide pour éliminer les taches de sang. L’eau chaude fixerait la tache et vous ne pourriez plus l’enlever.

Tache de transpiration
Laissez tremper votre vêtement pendant quelques heures dans un mélange d’eau et de bicarbonate de soude. Rincez puis lavez.

Tache de vin rouge
Retirez le maximum de vin avec du papier absorbant. Saupoudrez la tache avec du gros sel. Laissez agir environ 20 minutes. Retirez le sel. Frottez avec du savon de Marseille. Rincez à l’eau froide puis lavez. OU Trempez la tache dans du lait bouillant. Laissez agir. Rincez et mettre en machine à laver. OU Tamponnez votre tissu avec un peu de vin blanc. Faites aussitôt tourner votre machine à laver.

Tache de gras
Retirez le maximum de graisse avec du papier absorbant. Émiettez avec de la craie blanche sur la tache. Frottez avec une brosse. Faites tourner votre machine à laver.

Tache de chewing-gum
Frottez la tache avec un glaçon ou placez directement votre vêtement dans votre congélateur. Retirez ensuite le chewing-gum à l’aide d’une spatule.
Le chewing-gum aura durci grâce au froid. Vous n’aurez plus qu’à le gratter un peu pour le décoller.

Tache de café
Frottez la tache avec un mélange à part égale d’eau froide et de vinaigre blanc.

Tache de thé
Pressez quelques gouttes de jus de citron sur la tache. Laissez agir au moins 1 heure. Frottez. Rincez à l’eau froide.

Tache d’herbe
Frottez la tache avec une vieille brosse à dents et du dentifrice ou laissez tremper la tache dans du vinaigre blanc pur pendant 30 minutes, puis lavez immédiatement.

Tache de stylos billes et feutres
Imbibez un chiffon d’alcool à 90 ° puis frottez ou mettez un mélange de sel fin et de jus de citron sur la tache.

Tache de cerise
Laissez imbiber la tache dans du lait pendant 2 h. Nettoyez à l’eau savonneuse. Rincez puis lavez.

Tache de rouge à lèvres
Frottez la tache de rouge à lèvres avec du savon de Marseille. Rincez.

Tache d’encre
Frottez la tache avec une éponge et du lait chaud. La tache disparaîtra.

Tache de fond de teint
Frottez la tache avec un coton imbibé d’alcool à 90 °. OU Frottez la tache avec du démaquillant. Rincez. Si la tache n’est pas partie, utilisez du savon de Marseille. Mettre en machine à laver.

Tache de betterave
Imbibez la tache de vinaigre blanc pur. Laissez agir. Frottez et lavez en machine.

Tache de cambouis
Frottez la tache avec une gousse d’ail épluchée que vous imbiberez de savon de Marseille. Rincez.

Tache de chocolat
Epongez ou grattez les taches de chocolat, puis frottez le linge avec une solution composée de 1 cuillère à café de détergent doux (par exemple du liquide vaisselle) dans 1 litre d'eau. Si la tache de chocolat ne disparait pas, nettoyez-là avec un mélange d'eau et de vinaigre blanc à parts égales et tamponnez avec un linge propre.

Tache d’œuf
Pour enlever une tâche d'œuf sur un vêtement, il suffit de laisser tremper le vêtement en question dans de l'eau froide puis, le passer en machine tout simplement ! Ce qu'il ne faut surtout pas faire pour enlever une tâche d'œuf sur un vêtement, c'est d'appliquer de l'eau chaude, car la tâche  risquerait de se fixer et de demeurer indélébile !

Tache de sauce tomate 
Commencez par enlever au maximum la tache de sauce tomate avec du papier absorbant. Saupoudrez ensuite la tache de bicarbonate de soude et laissez agir 15 minutes. Retirez le bicarbonate de soude et laissez agir 15 minutes. A part, mélangez dans votre bassine le vinaigre blanc et l’eau. Trempez-y votre tissu et frottez délicatement la tache avec le savon de Marseille et mettez directement dans votre machine à laver avec de la lessive.

Tache de rouge à lèvres 
Enlevez l'excédent de rouge à lèvres à l'aide d'une lame de couteau et placez un chiffon propre sur la tache. Imbibez de lotion démaquillante non grasse en tamponnant jusqu'à l'évaporation du solvant. Recommencez jusqu'à la disparition totale de la tache.

Tache de parfum 
En général, l’eau froide est suffisante. Si la tache est ancienne ou persistante, tamponnez-la avec un linge imbibé de vinaigre blanc puis rincez. Une autre approche consiste à frottez doucement avec de la glycérine puis lavez.

Tache de mascara 
Commencez par traiter la partie huileuse de la tache avec un chiffon et un produit démaquillant. Utilisez ensuite un détachant en poudre et laissez agir quelques minutes. Frottez et rincez à l'eau chaude. Passez ensuite votre vêtement en machine à la température maximale qu'il peut supporter.

Tache de teinture pour cheveux 
Prélavez le vêtement en le laissant tremper pendant 15 minutes dans un mélange tiède contenant une demi-cuillère de lessive et 1 cuillère de vinaigre blanc pour 1L d'eau. Rincez abondamment puis passez en machine. Si la tache persiste, tamponnez-la avec un chiffon imbibé d'une solution composée d'une cuillère à soupe d'ammoniaque pour un verre d'eau.

Tache de cire 
Patientez jusqu'à ce que la cire soit sèche. Puis utilisez un papier buvard (journal) déposez le sur la tache et le chauffer avec le fer à repasser, tout est aspiré comme par magie. Parfois quelques tâches de graisse subsistent et pour les enlever il suffit de mettre un peu de liquide vaisselle dessus er de frotter un peu, rincer et de mettre en machine.

Tache de résine ou de sève de sapin 
Pour retirer ou enlever une tache de résine de pin, sapin ou tout autre résineux, imbibez un chiffon d'huile d'olive (première pression à froid) généreusement, puis frottez énergiquement la tâche sur une petite surface (afin que l'auréole soit petite). Peu après, passez le doigt sur la tache, elle ne colle déjà plus. Tant qu'elle colle, il faut frotter, 30 secondes environ ! Maintenant, il s'agit d'enlever l'auréole d'huile d'olive. Utilisez un peu de liquide vaisselle dessus et de frotter un peu, puis rincer et de mettre en machine.

SÉCHAGE

La corde à linge retrouve enfin ses titres de noblesse et son utilité: elle est désormais plus qu'un style de vie longtemps associée aux quartiers populaires, mais une solution de rechange naturelle et économique à la traditionnelle sécheuse électrique ; car en étendant seulement un quart de sa lessive au grand air, on baisse notre facture d'électricité et on réduit systématiquement des centaines de kilos d'émissions de gaz à effet de serre.

De plus, étaler ses vêtements sur une corde à linge a un effet apaisant, méditatif pour plusieurs. C'est aussi l'occasion de faire de l'exercice physique, doublée du plaisir de respirer le grand air.

Avant de faire sécher les vêtements à l'extérieur, voici quelques conseils pratiques:

• Choisissez, idéalement, une corde en polyester au lieu d'une corde à linge blanche en polypropylène qui sèchera peut-être au soleil.

• Il est préférable d'utiliser des pinces en plastique, car elles sont plus robustes, ne tâchent pas les vêtements et durent plus longtemps que les pinces en bois.

• La corde à linge doit être lavée régulièrement.

Une fois la corde à linge installée adéquatement, les vêtements sècheront plus vite si on applique certaines règles de base.

• On secoue les vêtements, avant d'étendre afin de minimiser le temps de séchage et de repassage.

• On place d'abord au bout de la corde les vêtements lourds et longs à sécher et on termine par les morceaux plus légers et plus petits.

• On suspend les jupes à plis et les pantalons par la taille.

• Les vêtements foncés sèchent habituellement mieux à l'ombre et ne seront pas décolorés par le soleil si on les retourne à l'envers.

• Une fois séchés, il faut rentrer immédiatement les vêtements afin que le soleil n'altère pas les fibres végétales des tissus.

BLANCHIMENT

Si vous choisissez de blanchir vos vêtements, lisez bien les étiquettes afin de prendre connaissance des recommandations du fabricant à ce sujet. Il est impératif de respecter les recommandations en fonction de la nature des fibres (lin, coton, viscose, laine, soie,  polyamide, polyester, acétate).

Il n’est pas souhaitable de blanchir les vêtements de couleur mais pour les vêtements blancs voici les astuces :

Le bicarbonate 

Le bicarbonate de sodium est un excellent blanchissant qui est soluble dans l’eau en donnant une solution très basique.

Il est souvent utilisé dans certains produits industriels de lavage « verts ».

Mettre directement dans le tambour de votre machine à laver 1 c. à soupe de bicarbonate de soude, faites tourner votre machine avec votre linge blanc.

Le citron

Le citron est un agent naturel de blanchiment qui sera très utile pour vos tissus et vos vêtements blancs.

Versez dans le bac de votre machine à laver votre lessive habituelle + le jus d’un citron ou placez directement dans votre tambour une pochette en tissu comprenant 4 rondelles de citron.

REPASSAGE

Avant de repasser un vêtement il est impératif de régler la température du fer en fonction de la nature des fibres (lin, coton, viscose, laine, soie,  polyamide, polyester, acétate).

Lisez bien les étiquettes afin de connaître les recommandations du fabricant en ce qui concerne le repassage du vêtement.

Triez les vêtements selon la température de repassage requise pour chacun et commencez par ceux qui nécessitent la température la plus basse en allant vers ceux qui nécessitent la température la plus haute (ainsi, vous ne risquerez pas de repasser certains tissus à la mauvaise température).

N’appuyez pas spécialement fort sur le fer, surtout lorsque vous utilisez le jet de vapeur ; c’est la puissance de la vapeur, et non la pression, qui facilite le repassage.

Repassez toujours en effectuant des mouvements de haut en bas, évitez les  mouvements circulaires qui étirent vêtement et tissu.

Pour évitez le repassage, sortez vos vêtements du sèche-linge dès qu'il s'arrête et pliez les de suite.

ATTENTION! 

Ne vous éloignez jamais d’un fer branché.

En voyage d'affaires, comment éviter les vêtements froissés.

Utilisez la méthode de l'enroulement. Cette méthode diminue les faux plis et permet de gagner de la place et fonctionne particulièrement bien pour les shorts, les paires de chaussettes, les T-shirts en fibre synthétique, certains pyjamas et les sweat-shirts.

Pour que cette méthode fonctionne bien, la clé est de défroisser vos vêtements au fur et à mesure que vous les roulez. Cela permet d'éviter qu'ils ressortent de votre valise avec des plis.

Astuce pour défroisser les vêtements froissés:

Prenez une douche bien chaude, n'oubliez pas de fermer toutes les fenêtres pour bien garder toute la vapeur dans la salle de bain, une fois la douche terminée:

Suspendez les vêtements froissés à un cintre dans la salle de bain, plus ils sont accrochés haut, mieux c'est car la vapeur monte. 

Laissez agir la vapeur pendant au moins 10 minutes avec la porte de la salle de bain fermée, elle va redonner un aspect un peu plus "civilisé" à vos vêtements. 

LES FIBRES NATURELLES

Le coton

On sait que les anciens Egyptiens le cultivaient déjà. Le coton est résistant et absorbant, assez bon conducteur de la chaleur, ce qui signifie qu’il protège moins du froid que la laine et la soie, mais davantage que le lin. 

Il supporte l'action des lessives, mais se teint plus facilement que les fibres animales (laine et soie). 

Les tissus en coton étant peu extensibles, ils ont tendance à se froisser légèrement. Les tissus en coton imprimé peuvent s’abîmer en machine, c’est pourquoi il est recommandé de les laver à l’envers.

Ne pas attendre trop longtemps avant de mettre à sécher le linge en coton. Après le lavage, redonnez leur forme à vos vêtements en coton en les étirant dans le sens de la longueur puis de la largeur. Après l’essorage, étendez-les sur une corde à linge. Nous vous conseillons d’étendre les vêtements en coton qui ne nécessitent pas de repassage lorsqu’ils sont encore très mouillés.

ATTENTION!

Le sèche-linge peut faire rétrécir les vêtements en coton. 

Ne pas étendre le linge en coton blanc en plein soleil car les éclaircissants contenus dans les lessives (azurants optiques) peuvent faire apparaître des taches jaunes.

La laine

Un entretien à la hauteur d’une matière d’exception très tendance ! 

La laine se teint facilement. En plus de sa douceur et de son élasticité, la laine est mauvaise conductrice de la chaleur (elle ne laisse pas passer le froid). Son défaut est de feutrer si on la lave à l’eau trop chaude (les écailles des poils s’accrochent et les fibres s'agglomèrent). 

Elle ne supporte pas non plus les lessives contenant de la soude.

Respectez scrupuleusement les conseils d’entretien indiqués sur l’étiquette du vêtement.

Le nettoyage à sec est conseillé pour de nombreux articles en laine mais vous pourrez laver, sécher et repasser vous-même la plupart des vêtements en laine. 

Afin de préserver vos articles en laine, lavez-les toujours sur l’envers ; veillez cependant à ne pas les essorer et à les rouler dans une serviette pour les sécher. 

La maille en laine a tendance à boulocher lorsqu’on la porte ; ceci est un phénomène normal car les fibres en surface s’emmêlent et forment de petits nœuds que vous pourrez éliminer grâce à un rasoir à laine : votre vêtement retrouvera son aspect neuf !

Après les avoir portés, brossez les articles en laine ou en laine mélangée à l’aide d’une brosse en velours, dans le sens de la fibre. 

Les articles en laine sont de plus en plus souvent adaptés au lavage en machine. Veillez simplement à ne jamais faire tremper la laine avant le lavage. Choisissez toujours le programme laine de votre lave-linge.

Ne jamais tordre la laine mouillée ! Redonnez sa forme au vêtement encore humide. 

Le séchage doit toujours se faire à plat, ne jamais étendre un article en laine sur une corde à linge et ne pas faire sécher la laine au sèche-linge, au soleil ou sur un radiateur.

L’idéal est de repasser la laine en position vapeur, une légère pression lors du repassage suffit, vous éviterez ainsi de le faire briller. 

Le lin

Comparés aux tissus en coton, les tissus en lin sont encore moins extensibles, se froissent donc beaucoup plus, ce qui donne un côté moderne. 

Sa qualité de fibre naturelle est en fait une étoffe anallergique, isolante et lui donne la propriété d'être un régulateur thermique (isolant l’hiver, respirant l'été). Il est frais à porter l’été en laissant s’évaporer la transpiration. 

Sa finesse et sa légèreté le font utiliser pour les tissus délicats.

Le lin conserve au fil du temps ses qualités, il ne se déforme pas et ne peluche pas.

N’étendez jamais un vêtement en lin mouillé en plein soleil.

Le lin se repasse toujours humide et sur l’envers à température élevée. 

La soie

La soie est un tissu noble et fragile.

Elle est une fibre textile de grande qualité : souple,  résistante, absorbante, si bien que, malgré sa légèreté, elle tient chaud. Ce qui explique son utilisation en lingerie. 

Elle se teint facilement, mais craint les produits contenant de la soude ou l'eau de javel. Une petite blessure laisse en général une marque claire.

Nous vous conseillons dans la mesure du possible de faire nettoyer à sec vos vêtements en soie. 

La soie n'aime pas l'eau. Si vous la mettez en machine, même sur cycle doux, vous vous exposez à retrouver votre vêtement sans brillance et s'il est en soie sauvage ou taffetas de soie, à le retrouver en plus complètement fripé (et sans moyen même en le repassant de le défroisser).

N’oubliez pas que la soie a besoin d’oxygène. Placez vos vêtements en soie sur un cintre à l’abri de la pluie et du soleil et à l’air libre. Vous prolongerez ainsi leur durée de vie. 

LES FIBRES ARTIFICIELLES

VISCOSE

La viscose, aussi parfois appelée soie artificielle, est un textile végétal à l'origine mais qui est aujourd'hui produit de manière artificielle.

Elle a été créée pour répondre à la demande de tissus semblables à la soie, mais plus économiques.

La viscose est mélangée à ces fibres afin de créer des vêtements et des accessoires qui sont à la fois magnifiques, et très doux. Il faut savoir qu’elle est de nos jours incontournable dans le domaine de l’habillement puisqu’elle offre des avantages qui sont loin d’être négligeables. Ainsi, elle entre dans la composition d’un grand nombre de foulards, d’écharpes… et bien plus encore.

La viscose fixe parfaitement les couleurs et elle est soyeuse, vous pouvez sans problème la passer en machine. Pour ce faire, il vous suffit de vous servir de votre lessive habituelle et de sélectionner un lavage à 40°C ; vos habits ressortiront comme neufs, il ne vous restera plus qu’à les faire sécher sur un cintre avant de pouvoir les ranger sans repasser dans votre armoire.

Il est important de préciser que la viscose peut être lavée de nombreuses fois sans s’abîmer et sans changer d’aspect, elle restera également très douce.  Elle est souvent mélangée à du coton pour la rendre encore plus résistante. 

ACETATE

L'acétate est une fibre fabriquée à partir de la pulpe de bois traité, la cellulose. 

Ses propriétés sont similaires à celles de certaines fibres naturelles. Comme la soie, les fibres d'acétate couvrent bien et leur aptitude à laisser pénétrer l’humidité ressemble à celle du coton.

Elle fournit des propriétés étonnantes ce qui la rend une composante désirée dans les tissus censés être en contact direct avec la peau. Tout cela est dû à la structure amorphe de pores ouverts de la fibre d'acétate qui permet à l'air et à l'humidité d'être transportés loin du corps. Cette caractéristique lui donne de plus une capacité étonnante à se teindre créant ainsi des produits textiles aux couleurs vives et comme les fibres artificielles, elle offre une rétention permanente de la couleur. 

LE MODAL

Le modal est une fibre extraite de la cellulose de bois (principalement du hêtre dont le bois est très dense), matière première naturelle. La cellulose est tout simplement la macromolécule la plus présente sur Terre. 

Le modal est doux, souple et soyeux, pour un confort élevé. Les qualités de confort sont complétées par un comportement très hygroscopique puisque le modal absorbe en moyenne 50% d’eau de plus que le même volume de coton, en restant respirant.

Cette fibre à également la particularité de rester souple et douce même au bout de plusieurs lavages et elle est très résistante. 

Le modal a donc une analogie de comportement comparable à celui de la soie. Son aspect est brillant, mat ou coloré dans la masse.

LES FIBRES SYNTHETIQUES

Les fibres synthétiques sont omniprésentes dans notre garde-robe. 

Elles peuvent être utilisées seules pour fabriquer un tissu, ou encore être mélangées avec des fibres naturelles, puisqu’elles sont plus solides et résistent mieux à l’usure. Elles font partie de la branche des fibres chimiques produite industriellement par l’homme.

Les fibres synthétiques ont l’avantage de sécher très vite, puisque l’eau les pénètre difficilement. 

La plupart des tissus synthétiques sont également peu froissables et souvent très doux et légers.  

POLYESTER

C'est la fibre synthétique la plus produite dans le monde. Elle représente environ 70 % des fibres synthétiques utilisées dans le vêtement (vêtements de sport, maillots de bain, tenues).

Le polyester jouit désormais d’une meilleure image, grâce à la mise au point de polyester recyclé, fabriqué à partir de déchets de matières synthétiques. Sa production est moins gourmande en eau que la culture du coton et il se lave à des températures moins élevées. 

Dans l’ensemble, la production et le traitement du polyester ont augmenté nettement plus que ceux du coton ces dernières décennies 

POLYAMIDE

Le polyamide (PA) ou nylon est une fibre synthétique hydrophobe, qui évacue donc l’humidité. Le type de filament du nylon fait varier ses performances :

• les filaments à rainures accentuent l’évacuation de l’humidité

• les filaments creux, eux, donnent une meilleure isolation thermique.

En ce qui concerne le toucher, même si le nylon a un aspect plutôt froid, cela n’altère en rien ses performances thermiques. 

Cette fibre est très solide et résistante à l’abrasion.

Back to top